pétition sauvons la fête fermeture discotheques

Sauvons la fête. Agissons !

de lecture - mots

Ce message est issu d'acteurs/actrices de la scène musicale, indépendant(e)s, apolitiques, hors de tout partis ou de syndicats. C'est un appel qui émane des petits, du terrain...

Que ce soit du coté du public ou des professionnels, nous sommes des dizaines de milliers, chaque semaine, à nous diriger vers les salles de concerts, les clubs, les bars/discothèques, les festivals. Ou plutôt, nous étions.

Nous appelons aujourd'hui a la reprise du travail pour les corps de métier de la scène "live" et au rétablissement du droit a l'expression de nos cultures dans des conditions sanitaires satisfaisantes.

Nous demandons l’ouverture d’une discussion avec les pouvoirs publics pour avoir une visibilité sur, la réouverture des établissements dans des conditions satisfaisantes d’accueil du public, ou sur des possibilités complémentaires legales et alternatives.

Nous voulons être entendus et respectés comme n'importe quel autre secteur de l’économie française.

Il n'est pas sérieux d'avoir les informations sur la fête de la musique quelques jours avant son déroulement. Trop de discours politiques rabaissent les activités de la scène à un travail de saltimbanque. Le ministre qui nous représente est aux abonnés absent, la culture est oubliée des discours officiels. Seul le Secrétaire d’Etat au Tourisme est monté au front en structurant un « Comité de Filière Nuit » pour porter nos messages, mais il se heurte à l’hostilité des autorités sanitaires. C'est un pan entier de l’économie qui est ainsi délaissé, méprisé et avec lui des milliers d’hommes et de femmes, passionnés par leur métier.

Intermittent(e)s, saisonnier(e)s, entrepreneurs/euses ou salarié(e)s, DJs, barmans, barmaids, guichetier(e)s, technicien(e)s, prestataires techniques, physionomistes, agents de sécurité, agents d’entretien, agents d’artistes, tourneurs… Des milliers d’emplois, directs et indirects, sont en danger à très court terme. Certains établissements ont déjà annoncé leur fermeture, d’autres souffrent et beaucoup ne s’en relèveront pas. Des territoires entiers vont pâtir de cette crise a venir. Les festivals qui rythment l’été et abreuvent les économies locales de beaucoup de territoires, ont développé leur image touristique grâce à ces rassemblements culturels. La scène musicale française, elle,...

Pour lire l’article dans son intégralité cliquez-ici
Pour accéder à la pétition cliquez-ici

Articles en lien avec la page


Recevez nos articles dans votre boite email.